POURQUOI
SE PROTÉGER DES ONDES
ÉLECTROMAGNÉTIQUES?

DANS NOTRE MONDE, TOUJOURS
DE PLUS EN PLUS CONNECTÉ

La pollution électromagnétique est omniprésente et nous impacte, à chaque instant de notre vie.

Des simples appareils électriques en passant par tous les objets connectés tels que les téléphones, les tablettes, les ordinateurs… qui utilisent les technologies sans fil comme le Wifi, le Bluetooth …, tout cet environnement quotidien génère un brouillard électromagnétique invisible, appelé électrosmog, qui comporte un danger pour la santé.

On doit désormais se protéger face à cette accumulation électromagnétique, invisible et nocive qui nous envahi chaque jour.

LES DIFFÉRENTES ONDES ÉLECTROMAGNÉTIQUES

Pour bien comprendre, une onde est une perturbation qui se propage en transportant de l’énergie, sans matière.
Mais que se passe-t-il si nous sommes exposés aux ondes électromagnétiques ?

Tout d’abord, il faut distinguer deux types d’ondes :

Les radiofréquences – 9 kHz à 3 000 GHz

Ce sont des champs émis par différents moyens de télécommunication : télévision mobile personnelle, téléphonie mobile, internet mobile, puces RFID, Wi-Fi, Wimax….)

La fréquence (Hz) d’une onde électromagnétique caractérise son nombre d’oscillations par seconde.
N.B : Un Hertz est égal à une oscillation par seconde.

La longueur d’onde (m) correspond à la distance entre deux oscillations.

Enfin, l’amplitude définit la hauteur de la vague. C’est-à-dire que plus l’énergie transportée par une onde est grande, plus celle-ci sera grande l’amplitude.

Les champs électromagnétique – 50 Hz à 9 kHz

Dits extrêmement basses fréquences – BEF : ce sont des champs émis par les appareils électriques du quotidien comme les rasoirs électriques, les sèche-cheveux … mais aussi les lignes à haute tension.

On parle d’un champ électrique (intensité en Volt par mètre) dès lors qu’il existe des charges électriques, même s’il n’y a pas de
circulation de courant.

Il y a production d’un champ magnétique, lorsque les charges électriques se déplacent. De ce fait, plus l’intensité du courant est élevée, plus le champ magnétique est important.

Le champ électromagnétique est tout simplement l’association d’un champ électrique et d’un champ magnétique. Lorsque le champ électromagnétique varie dans le temps à la suite d’une émission par une source, une onde électromagnétique se propage.

LE SPECTRE ÉLECTROMAGNÉTIQUE

On peut établir un panorama des catégories de champs électromagnétiques et de certaines utilisations courantes, selon la longueur d’onde (exprimée en mètre) ou la fréquence (exprimée en Hertz).
Cependant, il faut distinguer les rayonnements ionisants et non ionisants.

LES RAYONNEMENTS NON IONISANTS

On distingue parmi les rayonnements non ionisants :

• les basses fréquences : représentées par exemple par les lignes électriques (50 Hz)
• les radiofréquences : télévision, radio, téléphonie mobile, Wi-Fi…
• les rayonnements infrarouges : chauffage, détecteurs de mouvement, télécommandes…
• une partie des rayonnements ultraviolets (UV) naturels issus du soleil et atteignant la terre (de type UVA et UVB) mais aussi ceux produits pour le bronzage artificiel.

LES RAYONNEMENTS IONISANTS

À la différence des rayonnements non-ionisants, ceux ionisants transportent suffisamment d’énergie pour pouvoir provoquer des modifications des molécules de la matière vivante (appelée ionisation). Ainsi, certains rayonnements ultraviolets observés au-delà de la couche d’ozone, les rayons X (utilisés pour l’imagerie médicale) mais aussi les rayons gamma font partie des rayonnements ionisants.

DÉVELOPPEMENT DES ONDES 

QUI NOUS ENTOURENT

 

Comme évoqué, les individus évoluent désormais dans un environnement totalement immergé par les ondes électromagnétiques et en particulier par des radiofréquences, et tout ceci entraine une nouvelle notion : la sensibilisation.

Nous sommes donc plus à l’abri, puisque les situations d’exposition sont multiples : au domicile, sur le lieu de travail, mais aussi lors des déplacements…
La maison, qui se doit d’être un cocon de bien-être, ne l’est plus également. Les installations électriques de notre quotidien utilisent un réseau électrique à la fréquence 50 Hz. Ils produisent des champs électromagnétiques, mais leur rayonnement est le plus souvent en dehors de la bande radioélectrique qui commence à environ 9 kHz.

Les effets sanitaires observés à court terme dans le cas des radiofréquences sont des effets thermiques, c’est-à-dire une augmentation de la température des tissus.
Dans le cas des champs électromagnétiques dits d’extrêmement basse fréquence, les effets observés à court terme agissent en courants induits dans le corps humain, provoquent une stimulation électrique du système nerveux.
Concernant les effets sanitaires à long terme, aucun mécanisme biologique n’a été formellement identifié prouvant leurs existences. Néanmoins, certaines études épidémiologiques mettent en évidence la corrélation entre l’augmentation du nombre de cas de leucémie infantile et l’exposition à des champs basses fréquences.

Des interrogations subsistent sur les effets à long terme pour les utilisateurs intensifs de téléphones mobiles.

Toutes ces raisons ont amené le Centre International de Recherche sur le Cancer (CIRC) à classer les champs électromagnétiques en catégorie 2B, à savoir pouvant être cancérogènes.
Des recherches continuent d’être menées sur les effets à long terme des champs électromagnétiques.

A noter que depuis 2011, l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire de l’alimentation, de l’Environnement et du travail (Anses) coordonne la recherche sur les effets sanitaires des radiofréquences. Elle définit et lance des appels à projets de recherche et dispose à cet effet d’une attribution d’état affectée de 2 M€/an.

DES PROTECTIONS CONTRE LES ONDES ÉLECTROMAGNÉTIQUES

VIVRE MIEUX

SANS SE DÉCONNECTER

Préoccupé par tous ces effets sur l’organisme de l’Électrosmog et soucieux de vouloir limiter cette surexposition à cette pollution, LIFE MAXX, titulaire de brevets nationaux et internationaux développe une gamme de dispositifs de protection individuelle de préservation biologique et thermique, afin de pouvoir rester connecté en diminuant les méfaits des ondes électromagnétiques et en prévenant au mieux les effets d’EHS c’est-à-dire d’électrohypersensibilité aux ondes électromagnétiques.

MAISON-&-BUREAU
vehicules
TABLETS-PC
mobiles

NOS BASIQUES

DEFEND OUR WORLD*

7,7 MILLIARDS

D’abonnements de téléphonie
mobile en 2017

CHIFFRES DE INTERNATIONAL TELECOMMUNICATION UNION

40 MILLIARDS

D’objets connectés estimés en 2020

CHIFFRES DE GARTNER FORECAST

*Défendez votre Monde